Orientations budgétaires

Orientations du budget 2018

LE RESPECT DES ENGAGEMENTS DE CAMPAGNE

Le projet de budget 2018 de la Ville affirme avec force la poursuite de nos engagements pour améliorer la vie des Ruthénois : dans l’éducation, le sport, le renforcement de la solidarité, le soutient à l’économie, le développement de l’animation et de la culture, l’embellissement de la ville et la baisse des impôts.

Nous baissons de 5% la Taxe Foncière pour favoriser la politique de l’habitat et le développement de notre ville.

Les recettes issues de la fiscalité locale directe vont évoluer en cohérence avec la baisse de 5 % du taux de la taxe foncière et la suppression de l’abattement général à la base. En effet, le choix de baisser le taux de la taxe foncière a pour objectif de favoriser la politique de l’habitat tout en redonnant du pouvoir d’achat aux Ruthénois. Cette politique évitera le départ de nombreux Ruthénois vers d’autres communes de l’agglomération comme par le passé. L’impact devrait être non négligeable pour les recettes de la Ville de Rodez et ce malgré la bonne dynamique fiscale liée à l’élargissement des bases.

La dotation globale de fonctionnement de l’État a diminué de 43 % depuis 2008 (DGF). Elle constitue de loin la principale dotation de fonctionnement de l’État aux collectivités territoriales. Elle a cependant fortement diminué suite à la volonté des gouvernements de redresser les finances publiques.

La dotation de solidarité urbaine vient en complément de la dotation globale, mais ne compense en aucun cas la baisse de la DGF. Seule l’inflation est génératrice de son évolution. Il semble que l’État devrait maintenir le montant versé en 2017 pour l’exercice 2018.

 
Dotations État - 2018
 

DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT

Pour augmenter l’investissement au service des Ruthénois, nous poursuivons une politique de baisse des dépenses de fonctionnement, et ce, malgré la baisse constante des dotations de l’État.
Pour 2018, nous baisserons les dépenses d’exploitation de 2 %,
Pour 2018, nous augmenterons le niveau de subventions de 40 000 € dans les domaines social, culturel et sportif.

Depuis 2008 nous avons baissé la dette de 11,67 millions d’euros, soit 50 %.
En 2018 nous la baisserons de 1,2 millions d’euros.
L’épargne de gestion et l’épargne nette augmenteront. Ces augmentations permettront de financer encore plus l’investissement.

 
Dette et épargne 2018 - Rodez
 
Haut de page